Bar loader

Le crowdfunding, une option pour les collectivités territoriales ?

Le crowdfunding, une option pour les collectivités territoriales ?

[TENDANCE]

Avec un total de 152 millions d’euros collectés en France en 2014, l’engouement généré par le financement participatif dans l’écosystème français est révélateur et s’ouvre à des acteurs économiques très différents… au point que les collectivités territoriales l’envisagent lorsque les investissements publics ne sont pas ou peu à la hauteur.

Le crowdfunding se révèle prometteur pour le secteur public, malgré le frein du principe de comptabilité publique de non-affectation des dépenses et des recettes. En théorie, les collectivités territoriales ne peuvent pas faire une levée de fonds en direct et sont contraintes de mettre en place des régies pour la gestion des collectes, ce qui alourdit la démarche d'un financement participatif. Pour lever cette barrière, les acteurs de l’association Financement Participatif France (FPF) effectuent un réel travail de fond auprès des pouvoirs publics.

Pourquoi intégrer le financement participatif dans le développement d’une collectivité?

Le financement participatif est un moyen novateur et efficace permettant de donner une nouvelle dimension au développement. Il peut intervenir dans tous types de projets - économiques, sociaux, culturels - qui peinent à trouver des fonds ou qui cherchent simplement plus de notoriété.

Ce type de financement est complémentaire du circuit traditionnel :

  • C’est une solution qui permet à la collectivité d’éviter une augmentation des impôts.
  • C’est un circuit court et réactif, la récolte des fonds ne s’éternise pas et la situation du projet, parfois critique, ne s’enlise pas.
  • C'est le moyen de fédérer la communauté de proximité et d'engager les citoyens sur un mode volontaire pour développer des projets territoriaux.
  • La collectivité et le projet gagnent en dynamisme et en modernité.

Certains projets ne pourraient pas voir le jour sans le crowdfunding. C’est le cas de la ville de Yèbles, en Seine-et-Marne, qui s’est lancée le pari de récolter 40 000€ pour rénover son école communale.

Retour sur le bel exemple de la commune de Yèbles

Au mois de décembre dernier, la commune a lancé une campagne de financement particiaptif en espérant une somme à la hauteur de 40 000€. Le crowdfunding a fait ses preuves : la collecte s’est terminée le 7 mars 2015 avec un total de 47 200€ ! Cette démarche d'appel au financement était inédite en France mais elle fait des émules, de nombreuses autres collectivités se penchent désormais sur la solution du crowdfunding.

Sachez qu’il existe de plus en plus de plateformes de financement participatif spécialisées dans un secteur spécifique. Vous pourriez y gagner dans l’accompagnement et en visibilité. C’est le cas de Farandol.com, première plateforme dédiée aux projets en lien avec l’enfance et la famille. Notre but est de soutenir des créateurs, designers, associations, entrepreneurs mais aussi des collectivités. Lancez votre projet !